Pourquoi adhérer à l’AAOF ?

Sachez qu’en adhérant aujourd’hui à notre association, vous vous faites un cadeau inestimable ! 

En effet, vous êtes en passe de briser votre isolement en devenant membre d’une communauté dynamique et proactive qui regroupe nombre de vos pairs. Vous vous donnez également les moyens de vous faire connaître et entendre ! 

Plus nous serons nombreux, plus notre voix aura du poids et un réel impact sur l’écosystème littéraire au pays et en Francophonie mondiale ! 

Et comme un cadeau ne vient jamais seul, sachez que nous avons négocié pour vous une multitude d’avantages dont vous pourrez bénéficier avec votre carte de membre.

Alors, n’hésitez plus !

Consultez les critères d’adhésion

Consultez les avantages et services offerts

Remplissez le formulaire d’adhésion

(Veuillez noter que ce formulaire d’adhésion est réservé exclusivement aux nouveaux membres. Toute personne ayant déjà adhéré à l’AAOF devra renouveler son adhésion en se connectant à son profil).

 

Quelques témoignages de membres de l’AAOF

« Vous vivez en Ontario ? Vous avez besoin de soutien à titre d’écrivaine/écrivain ? L’Association des autrices/auteurs de l’Ontario français peut certainement vous aider. Ayant siégé au Conseil d’administration pendant plusieurs années, je peux vous assurer que l’AAOF a à cœur le meilleur pour ses membres. Ses multiples projets comme son bulletin, le Participe présent, la Croisée des mots et les tables rondes lors de Salons du livre ont fait beaucoup de publicité au sujet de mes écrits et de mes succès littéraires ; ce qui a fait connaître mes livres à travers le pays et ailleurs. Dernièrement, le directeur, Yves Turbide, me remettait le Prix Alain-Thomas au Salon du livre de Toronto, un prix auquel contribue financièrement l’AAOF parmi plusieurs autres. » – Hélène Koscielniak, Autrice de Kapuskasing (avril 2023)

« Je dois à l’AAOF le développement de ma carrière d’écrivain ici au Canada. En effet, quand j’ai immigré à Toronto il y a quatre ans en provenance de mon Maroc natal, le premier organisme auquel j’ai adhéré était l’AAOF. Certes, à mon arrivée j’étais déjà écrivain confirmé publié dans deux continents différents (Afrique et Europe), cependant le tremplin qu’a représenté pour moi l’AAOF est très précieux dans la mesure où cela m’a permis de rencontrer ce nouveau lectorat qu’est le public canadien en général et celui franco-ontarien en particulier. De plus, l’AAOF m’a permis (et me permet encore) de participer à des travaux et de mener, entre autres, des ateliers d’écriture rémunérateurs, ce qui est très important pour un auteur, surtout lorsque ce dernier vient de s’installer ici et généralement sans ressource. Alors, du fond du cœur, mille et un mercis à l’AAOF et aux personnes qui y travaillent, car sans vous mes mots ici n’existeraient pas ou très peu. » – Soufiane Chakkouche, Auteur de Toronto (avril 2023)

« Lorsque j’ai quitté Montréal pour m’installer dans un petit village francophone ontarien, je me suis vraiment questionnée sur mon avenir en tant qu’auteure en Ontario. Je me sentais déconnectée du milieu, ne connaissant ni les Maisons d’édition ni d’autres auteures et auteurs francophones de la région, car cela faisait plus de vingt ans, que mon réseau de contacts dans le domaine littéraire se trouvait au Québec. C’est par une heureuse synchronicité que j’ai vu passer une publication de l’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français (AAOF) sur LinkedIn. Cette publication a titillé ma curiosité et rapidement, je me suis inscrite comme membre à l’AAOF pour plusieurs motifs. Tout d’abord pour le soutien et plusieurs services d’accompagnement qui nous sont proposés et également, pour la mise en valeur de chacun de leurs membres, mais surtout pour la bienveillance, l’écoute et l’engagement de toute son équipe pour répondre aux besoins de ses membres. Ce fut, la meilleure décision prise, il y a de cela plus de quatre ans. Depuis, cette belle aventure se poursuit. Longue vie à l’AAOF ! » – Elena Martinez, Autrice de Casselman (avril 2023) 

« Animé par un esprit « missionnaire », j’ai publié, en 2014, mon premier livre, Contes pour le compte de la petite enfance — un recueil de dix contes qui sollicitent l’entremise des adultes auprès des enfants. Maintenant auteur de cinq ouvrages, j’avoue que je n’aurais pas pu poursuivre ma mission littéraire — proposer une « mise à jour » de l’humain par les valeurs ABC — sans l’AAOF. Au sein de l’AAOF, je me perçois comme un écrivain découvert, passionné et profondément engagé, qui continue de croire que si les êtres humains sont plus Amoureux de l’environnement, plus Bienveillants les uns envers les autres et plus Confiants dans l’éducation, le monde sera plus pacifique, plus inclusif et plus juste. Bref, l’AAOF est, à mon humble avis, la meilleure ceinture de sécurité dont les écrivains et écrivaines de l’Ontario français puissent disposer pour faire leur voyage littéraire. » – Bytchello Prévil, Auteur d’Ottawa (avril 2023)