Répertoire des membres

Accueil Répertoire des membres

Kavungu, Aristote

Kavungu, Aristote

akavungu[arobase]hotmail.com

Aristote Kavungu est un auteur d’origine congolo-angloise. Il a été finaliste du Prix Anne-Hébert pour son livre L'adieu à San Salvador en 2001. En 2003, à la suite de la parution de son livre Un Train pour l'Est, il a remporté le Grand Prix du Salon du Livre de Toronto. Autres ouvrages publiés : Une petite saison au Congo (roman), Il ne s'est presque rien passé ce jour-là (roman), Dame-pipi blues (Nouvelles), C'est l'histoire d'un enfant qu'on ne raconte pas aux enfants (poésie), Quand j'étais nègre (récit), Mon père, Boudarel et moi (roman, Finaliste Prix Trillium), L'accordéoniste (roman)

Scénariste, auteur du court métrage « Pour l’amour d’Aicha ». Prix Primaco de mérite afro-caraibéen de l’Ontario en 2005. Actuellement, Aristote Kavungu enseigne la langue et la littérature française à Whitby.

Genres littéraires

Nouvelle, Poésie, Roman, Scénarisation

Types d'interventions

Conférence, Enseignement, Formation, Lectures publiques, Participation à des jurys, Rédaction, Rencontres littéraires

Publications

Mon père, Boudarel et moi, Roman, L'interligne, Ottawa, 2019, 90 pages.
Finaliste Prix Trillium 2020

Dame-pipi blues, Nouvelle, Vermillon, Ottawa, 2016.

Il ne s'est presque rien passé ce jour-là, Roman, L'Harmattan, Paris, 2015.

C'est l'histoire d'un enfant qu'on ne raconte pas aux enfants, Poésie, Edilivre, Paris, 2015.

Une petite saison au Congo, Roman, L’Harmattan, Paris, 2010.

John et Awa, Théatre, TfT, Toronto, 2006.

Pour l'amour d'Aicha, Scénarisation, Poduction INIS, Montréal, 2004.

Un Train pour L'Est, Roman, L'Interligne, Ottawa, 2003, 128 pages.
Prix Christine Dumitriu Van Sannen

L'Adieu à San Salvador, Roman, L'Interligne, Ottawa, 2001, 119 pages.

Prix et distinctions

2003, Prix Christine Dumitriu Van Saanen, Un Train pour L’Est

2004, Finaliste, Prix des lecteurs Radio-Canada., Un Train pour L’Est

2002, Finaliste, Prix Anne-Hébert., L'Adieu à San Salvador

2020, Finaliste, Prix Trillium, Mon père, Boudarel et moi