Regardez en rattrapage la table ronde : Et si la race tuait deux fois ?

Regardez en rattrapage la table ronde : Et si la race tuait deux fois ?

Écoutez en rattrapage la table ronde virtuelle : « Et si la race tuait deux fois ? »*

Conçue et proposée par l’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français (AAOF) dans le cadre du Salon du livre Afro-canadien (SLAC) 2020 !

Date : Samedi 31 octobre 2020 de 16 h à 17 h

De la « race » au 21e siècle. Il y a celles et ceux qui aimeraient bannir le mot, tant sa charge serait toxique, explosive, génératrice des maux dont l’humanité peine à guérir. Il y a celles et ceux qui croient que plus que jamais, le mot mérite d’être affronté, ausculté, disséqué pour déterminer ce qu’il faut en tirer et, malgré tout, faire société. Au milieu, il y a l’artiste – mais pas seulement – pris entre deux feux : gommer la différence visible pour rentrer dans le moule, quitte à « tuer » une partie de soi, ou au contraire, la revendiquer pour ne pas « disparaître ».

Autour de l’auteur, Blaise Ndala, trois auteurs franco-ontariens aux parcours et aux origines différents, tenteront de démystifier, à l’intérieur et au-delà du champ littéraire, une réalité qui secoue nos sociétés en mutation.

Animation : Blaise Ndala

Auteurs invités : Didier Leclair, Monia Mazigh et Sébastien Pierroz

*Titre librement inspiré de celui de la thèse de Rachida Brahim, La race tue deux fois : particularisation et universalisation des groupes ethniquement minorisés dans la France contemporaine, 1970-2003 qui paraîtra en décembre 2020 aux Éditions Syllepse

Merci à nos bailleurs de fonds : La Ville d’Ottawa. le Conseil des arts de l’Ontario, le Conseil des arts du Canada, Patrimoine canadien et la Fondation franco-ontarienne.

Romans de Blaise Ndala : Sans capote ni kalachnikov publié aux Éditions Mémoire d’encrier et J’irai danser sur la tombe de Senghor publié aux Éditions L’Interligne