Tremblay, Victor-Laurent

À la retraite depuis 2010, Victor-Laurent Tremblay est professeur émérite de l’Université Wilfrid Laurier où, outre des cours de langue, il a enseigné la littérature et la culture québécoises. Dans ses recherches, il s’est intéressé surtout aux structures mythiques des phénomènes culturels et à la représentation de la masculinité dans le roman québécois. Il a publié en 1991 aux Presses de l’Université d’Ottawa « Au commencement était le Mythe: introduction à une mythanalyse globale avec application à la culture québécoise », et en 2011 aux Éditions David « Être ou ne pas être un homme: représentation de la masculinité dans le roman québécois ». Tout au long de sa carrière, plusieurs articles sur ces mêmes sujets sont de plus parus dans des revues littéraires nationales et internationales.

Genres Littéraires

  • Roman

Publications

« Être ou ne pas être un homme: représentation de la masculinité dans le roman québécois ». Éditions David, 2011.

Un dieu chasseur de Jean-Yves Soucy : rituel de virilité dans un monde féministe !, paru dans Isabelle Boisclair, Nota Bene, 2008.

L’Héritage de Tristan et Iseult : l’amour romantique de la poésie française du XIXe siècle, Atlantica, 2007, pp. 147-164.

« Hockey et masculinité dans le roman québécois », paru dans The French Review, vol. 78, no 6, 2005, pp. 1104-1116.

La Quête de pouvoir avortée, paru dans La Guerre, yes sir !, Québec Studies, 2003, pp. 59-67.

L’ambiguïté de Neuf jours de haine : roman de guerre dionysiaque et canadien ?, paru dans Studies in Canadian Literature/Études en littéra¬ture canadienne, no 27, 2003, pp. 88-103.

Région

Sud-Ouest