Stratford, Madeleine

Courriel : madeleine.stratford[arobase]uqo.ca

Madeleine Stratford est poète, traductrice littéraire et professeure agrégée à l’Université du Québec en Outaouais. Son premier recueil de poèmes, Des mots dans la neige (anagrammes, 2009), lui a valu le Prix de poésie Orpheus en France. Sa traduction française de Ce qu’il faut dire a des fissures de l’Uruguayenne Tatiana Oroño (L’Oreille du Loup, 2012) a reçu une mention spéciale du jury du prix Nelly-Sachs et remporté, en 2013, le Prix de la traduction littéraire John-Glassco de l’Association des traducteurs et traductrices littéraires du Canada. En 2014, Madeleine Stratford a été sélectionnée pour participer au programme de résidence du Centre international de traduction littéraire de Banff, où elle a traduit Voluptés ou la réalité de l’écriture de soi de Marianne Apostolides (La Peuplade, 2015). Elle nage (La Peuplade, 2016), sa traduction française du roman Swim de la Torontoise Marianne Apostolides, était finaliste du prix du Gouverneur général (traduction) en 2016.

Genres Littéraires

  • Essai
  • Nouvelle
  • Poésie

Publications

Traduction d’un album pour enfants (allemand-anglais). Lilli L’Arronge (auteure et illustratrice), Madeleine Stratford (traductrice), Me Tall, You Small, Toronto, OwlKids Books, 2017, 31 pages.

Cotraduction d’un roman (français-anglais). Pierre-Luc Landry (auteur), Madeleine Stratford et Arielle Aaronson (traductrices), Listening for Jupiter, Montréal, QC Books, 2017, 218 pages.

Traduction d’un roman (anglais-français) Marianne Apostolides (auteure); Madeleine Stratford (traductrice), Elle nage, La Peuplade, Chicoutimi, 2016, 134 pages.

Traduction de récits (anglais-français) Marianne Apostolides (auteure); Madeleine Stratford (traductrice), Voluptés – ou la réalité de l’écriture de soi, La Peuplade, Chicoutimi, 2015, 210 pages.

Traduction d’un recueil de poèmes (espagnol – français) Tatiana Oroño (auteure); Madeleine Stratford (traductrice), Ce qu’il faut dire a des fissures / Lo que hay que decir tiene grietas, L’Oreille du Loup, Paris, 2012, 120 pages.

Des mots dans la neige, poésie, Éditions anagrammes, Perros-Guirec, 2009, 45 pages.

Prix et distinctions

2017 / Finaliste au prix Kirkus, catégorie jeunesse, Me Tall, You Small (de Lilli L’Arronge)

2016 / Nomination au Prix littéraires du Gouverneur général, catégorie traduction (anglais-français) / Elle nage (de Marianne Apostolides)

2013 / Prix de la traduction littéraire John Glassco pour la traduction française / Ce qu’il faut dire a des fissures (de Tatiana Oroño)

2012 / Mention spéciale pour la traduction française / Ce qu’il faut dire a des fissures (de Tatiana Oroño)

2009 / Prix Orpheus pour un premier recueil de poésie / Des mots dans la neige

Types d’interventions

  • Animation
  • Atelier de création (grand public)
  • Causerie
  • Conférence
  • Critique littéraire
  • Enseignement
  • Formation
  • Lectures publiques
  • Participation à des jurys
  • Rencontres littéraires
  • Tables rondes
  • Traduction

Région

Outaouais