Dalpé, Jean Marc


Crédit photo : Rachelle Bergeron

Courriel : jmdalpe[arobase]gc.aira.com

Jean Marc Dalpé est né en 1957 à Ottawa. Diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Québec, il a été cofondateur du Théâtre de la Vieille 17, artiste en résidence pendant plusieurs années au Théâtre du Nouvel-Ontario, auteur en résidence à l’Université d’Ottawa, au festival des Francophonies de Limoges et à la Nouvelle Compagnie Théâtrale.

Comédien, poète, romancier, dramaturge et scénariste, Jean Marc Dalpé se place au rang des grands écrivains de notre époque. Il a été récipiendaire à trois reprises du plus prestigieux prix littéraire au Canada, le prix du Gouverneur général : en 1988 pour sa pièce Le chien, en 1999 pour son recueil de pièces Il n’y a que l’amour et en 2000 pour son premier roman Un vent se lève qui éparpille. Il a également reçu le prix le Droit en 1997 pour sa pièce Eddy. Il est récipiendaire du prix du Nouvel-Ontario (1989) et de l’ordre des francophones d’Amérique (1997). Il a également signé trois recueils de poèmes, des traductions et des scénarios, dont celui de Temps dur, télésérie dramatique diffusée à la télévision de Radio-Canada en 2005.

L’œuvre de Jean Marc Dalpé contribue à l’essor de la littérature franco-ontarienne et canadienne-française.

Genres Littéraires

  • Poésie
  • Roman
  • Théâtre

Publications

Richard III (Shakespeare, William), traduction de Jean Marc Dalpé, théâtre, Prise de Parole, Sudbury, 2015.

Molly Bloom (Joyce, James), traduction de Jean Marc Dalpé, théâtre, Prise de Parole, Sudbury, 2014.

Hamlet (Shakespeare, William), traduction de Jean Marc Dalpé, théâtre, Prise de Parole, Sudbury, 2012.

II (Deux), (Robinson, Mansel), traduction de Jean Marc Dalpé, théâtre, Prise de Parole, Sudbury, 2012.

Il n’y a que l’amour, 2e édition, théâtre, Prise de Parole, Sudbury, 2011.

Les Roger, 2édition, avec Robert Bellefeuille et Robert Marinier, théâtre, Prise de Parole, 2011.

Dry lips devrait déménager à Kapuskasing (Highway, Tomson), traduction de Jean Marc Dalpé, théâtre, Prise de Parole, Sudbury, 2009.

Roc & rail : Trains fantômes ; suivi de, Slague : l’histoire d’un mineur (Robinson, Mansel), traduction de Jean Marc Dalpé, théâtre, Prise de Parole, Sudbury, 2008.

La parole et la loi suivi de Les murs de nos villages, collectif, théâtre, Prise de Parole, Sudbury, 2007.

Août, un repas à la campagne, théâtre, Prise de Parole, Sudbury, 2006.

Le chien, 3e édition, théâtre, Prise de Parole, Sudbury, 2003.

Contes sudburois, collectif, théâtre, Prise de Parole, Sudbury, 2001.

Contes d’appartenance, collectif, théâtre, Prise de Parole, Sudbury, 1999.

Un vent se lève qui éparpille, roman, Prise de Parole, Sudbury, 1999.

Lucky Lady, théâtre, Prise de Parole, 1995.

Eddy, théâtre, Prise de Parole, 1994.

1932, la ville du nickel : une histoire d’amour sur fond de mines, avec Brigitte Haenjtens, théâtre, Prise de Parole, 1984.

Et d’ailleurs, poésie, Prise de Parole, Sudbury, 1984.

Gens d’ici, poésie, Prise de Parole, Sudbury, 1983.

Hawkesbury blues, avec Brigitte Haentjens, théâtre, Prise de Parole, Sudbury, 1982.

Les Murs de nos villages, théâtre, Prise de Parole, Sudbury, 1980.

Types d’interventions

  • Atelier de création (grand public)
  • Lectures publiques
  • Rencontres littéraires
  • Traduction

Région

Hors-Ontario