Charlebois, Éric


Crédit photo : Frédéric Levac

Courriel : eric.charlebois[arobase]entrepreneurpr.ca

Le huitième recueil de poésie d’Éric a paru en automne 2014. Plusieurs de ses sept précédents ont été couronnés ou finalistes de prix dont le Prix Trillium, Le Droit et de la Ville d’Ottawa, et font l’objet du cursus universitaire, à défaut de l’universel. Il a contribué à De l’enfermement à l’envol, un collectif qui a été conçu à la suite d’ateliers qu’il a donnés, à l’instar de quelques collègues, en milieu carcéral. Outre sa participation à de nombreuses activités littéraires et artistiques un peu partout au Canada et en Europe, il monte et anime divers ateliers en matière d’écriture poétique et narrative, de création spontanée, d’analyse littéraire, de discours argumentatif, d’éthique du rapport à l’autre et de situation de communication. Il a beaucoup voyagé et il s’inspire de l’insolite pour travailler dans la dialectique du discours et l’éthique de l’objet. Quelques-uns de ses textes ont fait l’objet de la création de mises en lecture, d’autres ont été mis en capsules vidéo (Vision polyphonique) ou en chanson, d’autres, encore, ont été transposés en œuvres visuelles.

Il est toujours entre quatre manuscrits, autant dans le récit poétique que dans la poésie narrative. Il s’adonne aussi à la « motographie », un procédé de superposition de poésie et de photographie.

Il est amoureux de la scène, qui ne l’aime pas toujours, en revanche.

Il aime l’aile d’obstétrique et l’aile des soins palliatifs.

Il s’impose diverses situations de création spontanée, d’impromptu et d’impulsion expulsée, soit l’« exploésie ».

Il est réviseur et traducteur et il est membre de la direction de l’entreprise familiale, soit un magasin Intersport et une boutique de mode masculine, Maître Charle. Il croit, de fait, fermement que tout est complémentaire, que rien n’est donc contradictoire.

On le dit marginal; il se dit normalement dans la marge.

Genres Littéraires

  • Poésie

Publications

Ailes de taule, poésie, Éditions Prise de parole, Sudbury, 2016, 79 pages.

Compost-partum, poésie, David, Ottawa, 2014, 99 pages.

De l’enfermement à l’envol : rencontres littéraires, collectif, 2014, 247 pages.

Le miroir mural devant la berceuse électrique, poésie, David, Ottawa, 2012, 104 pages.

Lucarnes, poésie, David, Ottawa, 2009.

Circatrices, poésie, David, Ottawa, 2008, 129 pages.

Cinérite – Fertilité des cendres ou tradition du mouvement, poésie, David, Ottawa, 2006, 207 pages.

Centrifuge – Extrait de narration, poésie faite de concentré, David, Ottawa, 2005, 162 pages.

Péristaltisme – Clystère poétique, poésie, David, Ottawa, 2004, 112 pages.

Faux-fuyants, poésie, Le Nordir, Ottawa, 2002, 58 pages.

Prix et distinctions

Prix Trillium 2005 : Centrifuge – Extrait de narration

Prix littéraire LeDroit 2003 : Faux-fuyants

Prix Trillium 2003 : Faux-fuyants

Couvertures médiatiques

L’auteur :

La Fabrique culturelle, SLO, 25 février 2015

Types d’interventions

  • Animation
  • Atelier de création (grand public)
  • Causerie
  • Conférence
  • Critique littéraire
  • Lecture d’épreuve
  • Lectures publiques
  • Participation à des jurys
  • Rédaction
  • Rencontres littéraires
  • Tables rondes
  • Traduction

Région

Est