Casavant, Richard

Courriel : richardcasavant@rogers.com

Poète, artiste-peintre, Richard Casavant lance sa carrière dès l’adolescence. Secrétaire du C.A. de la Société canadienne des écrivains – Ottawa, il est engagé en tant que directeur-adjoint responsable des artistes et d’organismes artistiques professionnels francophones à la Conférence canadienne des arts.
Administrateur au Conseil des arts de l’Ontario, il met sur pieds le Bureau franco-ontarien et établi des programmes d’animation (dont Opération-Ressources), de développement et d’octrois pour les d’artistes et les organismes artistiques francophones en Ontario. Il favorise les disciplines mettant en lumière la langue
française, l’écriture, l’édition (Prise de Parole) (L’Interligne), le théatre (ThéatreAction), et les troupes de théatre (Théatre du Nouvel-Ontario, l’Atelier d’Ottawa, Le P’tit Bonheur à Toronto). Après huit années au Conseil des arts, il s’installe à Ottawa en 1977 pour entreprendre des études en psychologie, puis à Boston et en Californie. Après un doctorat en psychologie, il entreprend sa formation avec l’Institut canadien de psychanalyse.
Durant ses études supérieures, il se spécialise en de nombreuses approches psychothérapeutiques, de la psychanalyse à la PNL et l’hypnose clinique et ericksonniène. En même temps, il enseigne la psychologie au Collège Algonquin, à l’Université du Québec à Hull (UQO) et à l’Université d’Ottawa. Psychologue, il met sur pied l’Unité régionale d’Ottawa-Carleton de soins palliatifs au Centre de santé Élizabeth-Bruyère à Ottawa.
Il a été président des Éditions L’Interligne et de la Fédération culturelle canadienne-française qui a pour mission de promouvoir l’expression artistique et culturelle des communautés francophones et acadienne.

Il est membre de l’UNEQ, de l’AAOF.

Genres Littéraires

  • Poésie

Publications

Les Sentinelles de l’absence, poésie, Xlibris, Bloomington, 2013, 118 p.

Des Clins d’yeux dans la nuit, poésie, Xlibris, Bloomington, 2013, 54 p

POÈMES 1965-1975, poésie, Prise de Parole, Sudbury, 1978, 136 p.

Le Matin de l’Infini, poésie, Le Coin du livre, Ottawa, 1967, 52 p.

Symphonie en blues, poésie, Éditions sans le sou, Hull, 1965, 55 p.

Collaborations:

Turbulence, Ton Cri et L’aube nous avait surpris rêvant, Envol, Revue de Poésie, N°25, p. 33-35. Ottawa, Éditions Vermillon, 1999.

Jazz exorcisé, Liaison, n° 50, p. 38-40. Ottawa, Éditions Interlignes, janvier, 1989.

Richard Casavant, Poèmes et Chansons du Nouvel-Ontario, p. 18-23. Sudbury, Prise de parole, 1982.

Mais un jour, Soleils multiples, p. 19, Montréal, Éditions Nocturne, 1964.

 

Région

Est