Lacelle, Andrée


Photo : Nancy Vickers

Courriel : survenance[arobase]sympatico.ca

Née à Hawkesbury, Andrée Lacelle a publié une dizaine de recueils de poésie. Elle a été la première à recevoir le Prix littéraire Trillium de langue française pour Tant de vie s’égare (Éditions du Vermillon, 1994 [2007]), titre aussi finaliste au prix du Gouverneur général. En 2015, paraît chez Prise de parole dans la collection BCF, Sol  Ciel  Ciels  Sols, une rétrospective de son œuvre préfacée par François Paré. En 2016, elle est la première poète francophone intronisée au Temple de la renommée du Festival international de poésie d’Ottawa (VERSeFest d’Ottawa). Le recueil La visiteuse est son ouvrage le plus récent (Prise de parole, 2017). Ses poèmes sont traduits en anglais et en tchèque. Collaboratrice littéraire, elle signe des recensions dans la revue Liaison depuis de nombreuses années. Elle a commenté la littérature franco-ontarienne à l’émission « Panorama » (TFO, 2006-2010) et dans sa chronique radiophonique « Au cœur des mots » (2011-2014). Elle a coécrit et codirigé l’ouvrage pas d’ici, pas d’ailleurs, Anthologie poétique de voix féminines contemporaines (Montélimar, Voix d’encre, 2012).

Genres Littéraires

  • Poésie
  • Théâtre

Publications

La visiteuse, poésie, Prise de parole, Sudbury, 2017, 64 pages.

Sol, ciel, ciels, sols, poésie, Prise de parole, Sudbury, 2016, 448 pages.

pas d’ici, pas d’ailleurs, anthologie mondiale de poésie féminine contemporaine, coauteures/éditrices : Andrée Lacelle, S. Huynh, A. Paoli et A. Tourniaire, Éditions Voix d’encre, Montélimar, 2012, 336 pages.

Demain l’enfance, poésie, frontispice de Clémence van Lunen, Vermillon, Ottawa, 2011.

Tant de vie s’égare, poésie, nouvelle édition, Vermillon, Ottawa, 2007.

La lumière et l’heure, poèmes et carnets, sept tableaux de Réjine Halimi (Paris), 2004.

Survenance, dialogue, frontispice de Marie-Jeanne Musiol, Vermillon, Ottawa, 2001, (créé en 2000 à la radio de la Société Radio-Canada et interprété par Marie Tifo et Pierre Lebeau).

La Voyageuse, poésie, suite photographique de Marie-Jeanne Musiol, Prise de parole, Sudbury, 1995.

Prix et distinctions

Nommée « poète lauréat » francophone de la Ville d’Ottawa, programme administré par VERSE OTTAWA (2017-2019)

Intronisée en 2016 au Temple de la renommée du Festival international de poésie d’Ottawa (VERSeFest d’Ottawa)

Demain l’enfance

-Prix littéraire Le Droit, 2012

Tant de vie s’égare

– Finaliste au prix du Gouverneur général, 1995

– Prix Trillium, 1994

Types d’interventions

  • Critique littéraire
  • Gestion de projet
  • Rencontres littéraires
  • Révision linguistique
  • Tables rondes

Région

Est