Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

SLO – Table ronde : Voyage au cœur de l’écriture sur des terres fertiles de sens et de musicalité

26 février 2023 @ 13 h 00 min - 13 h 45 min

Gratuit

Table ronde de l’AAOF dans le cadre du Salon du livre de l’Outaouais 2023

Dimanche 26 février 2023 de 13 h à 13 h 45, en présentiel sur la scène Jacques-Poirier

Palais des congrès de Gatineau – 50 Bd Maisonneuve, Gatineau, QC J8X 4H4

Achat de billets pour l’entrée au Salon du livre

 

L’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français est heureuse de vous convier à un voyage au cœur de l’écriture en vous proposant de vous aventurer sur des terres fertiles de sens et de musicalité ! Découvrez comment l’écriture peut être un jeu subtil, voire intime entre sonorité et sens, et l’importance que celui-ci revêt dans la poétique respective de nos invité.e.s.

 

Auteur/Autrices invité.e.s : Angèle Bassolé-Ouedraogo, Gilles Latour et Michèle Vinet

Animation : Julie Huard

 

En savoir plus sur les intervenant.e.s :

©Mathieu Girard

Animatrice : Julie Huard est auteure, réalisatrice et voyageuse. En littérature, elle choisit d’abord le récit et la poésie. À son actif, sept recueils. Plusieurs de ses textes sont parus dans des collectifs d’ici et d’ailleurs, notamment en Suisse et au Luxembourg. Ces dernières années, elle a été conviée à la résidence d’auteurs du Centre Pen en Haïti (CALQ) de même qu’à celle du Pont d’Oye en Belgique (CAC). En 2016, elle a été invitée d’honneur au Salon du livre de l’Outaouais, participait à la Foire du livre de Bruxelles (CAC), à la Foire internationale du livre d’Haïti à Port-au-Prince (CALQ) et a été invitée au Festival international de poésie de Trois-Rivières. Elle était invitée d’honneur à l’événement Conakry, capitale mondiale du livre 2017. En outre, elle a été choisie comme auteure résidente 2019 à la Bibliothèque de Gatineau. Julie signe trois recueils de poésie, dont Le carnaval de la licorne et Le journal du baiser ou l’émoi de toi, publiés aux Éditions l’Interligne. On lui doit également la codirection de trois collectifs dont Amoroso, recueil international de poésie et Le temps est d’abord un visage, publiés aux Écrits des Hautes-Terres. Son 7e ouvrage, le recueil de récits de voyage Paysâmes et miroirs du monde est copublié aux Éditions David d’Ottawa / Éditions Memory de Belgique. Celui-ci remportait le Prix Coup de cœur littéraire de la Ville de Gatineau aux Culturiades 2016 et a valu à son auteure une nomination pour le prix Créateur de l’année. En 2017, Paysâmes a été finaliste pour le Prix littéraire LeDroit.

 

Auteur/Autrices invité.e.s : 

©Jules Villemaire

Née le 8 février 1967 à Abidjan où elle a grandi, originaire du Burkina Faso, Angèle Bassolé-Ouédraogo a fait ses études supérieures au Burkina Faso jusqu’à sa maitrise en Lettres modernes en 1990. Venue au Canada pour sa thèse doctorale avec une bourse de l’ACDI et de l’Université d’Ottawa, elle est spécialiste de la sociocritique de l’écriture poétique des femmes africaines francophones. Écrivaine, éditrice, enseignante et chercheure, elle est l’auteure de 10 recueils poétiques dont le second Avec tes mots, un hommage à la liberté de presse, lauréat du Prix littéraire Trillium de poésie en 2004. Son troisième recueil, Sahéliennes a été traduit en Portugais sous le titre de « Mulores dos sahel ». Les Porteuses d’Afrique, son cinquième recueil, vibrant chant d’hommage aux femmes fortes africaines et du monde entier a été le choix du département de Lettres françaises de l’Université d’Ottawa pour célébrer la journée franco-ontarienne 2022. Son 6e recueil Yennenga a été finaliste en 2012 au prix du livre d’Ottawa. Après son recueil Cantate pour un Soleil libre, elle a écrit successivement Les Porteuses exilées et Traversées. Son dernier écrit est un essai sur les féminismes noirs et une étude comparative du mouvement féministe en Afrique et au Canada intitulé : Féminisme, vous avez dit féminisme? Perception comparatiste du mouvement féministe en Afrique et au Canada. Sa maison d’édition Malaika a publié une bande dessinée bilingue Sankara, en hommage au président Thomas Sankara considéré comme le Che Guevara africain. Elle revendique une identité multiple et diversifiée, africaine et canadienne.

 

Gilles Latour, poète franco-ontarien né à Cornwall (Ontario) a grandi à Ottawa, à Montréal et à Paris, a étudié la littérature et la linguistique à l’Université de Montréal et à l’Université McGill, et a travaillé pour des organisations humanitaires et de développement international en Afrique, en Asie et en Amérique Latine. Il a aussi travaillé dans l’enseignement, comme expert conseil en développement international, et comme traducteur et rédacteur technique. Et aussi, brièvement, comme opérateur technique dans une raffinerie, comme plongeur dans un café, et comme chauffeur de taxi. Il vit à Ottawa depuis plus de quarante ans et a dirigé la collection Fugues/Paroles (poésie) aux Éditions L’Interligne (Ottawa) pendant quelques années. Après avoir publié des poèmes dans quelques revues québécoises pendant les années 70, 80 et 90, dont Éther et Trois, il a publié Maya partir ou Amputer aux Éditions L’Interligne en 2011, Mon univers est un lapsus (L’Interligne, 2014), Mots qu’elle a faits terre (L’interligne, 2015, finaliste au Prix Trillium de poésie, au Prix de la Ville d’Ottawa et au Prix Le Droit), de même que À la merci de l’étoile (L’Interligne, 2018, finaliste au Prix Trillium), et Débris du sillage (L’Interligne, 2020) et Feux du naufrage (L’Interligne, 2022). Ses poèmes ont également paru dans plusieurs recueils collectifs dont, entre autres : Poèmes de la Cité (David, 2020), Poèmes de la résistance (Prise de parole, 2019), et Cohues (Paris, 2014). Il a été Poète lauréat francophone de la Ville d’Ottawa (2021-2022).

 

©Rachelle Bergeron

Diplômée de l’Université d’Ottawa en lettres françaises et en éducation, et spécialisée en français langue seconde, Michèle Vinet a œuvré dans les domaines de l’éducation, du théâtre et du cinéma. Elle a publié quatre livres, dont un roman et un récit, primés (prix Trillium, Émile-Ollivier et Le Droit), et plusieurs nouvelles dans nombre de revues. Dernièrement, Michèle a été lauréate du Prix du livre d’Ottawa 2022 en fiction francophone avec sa 5e publication, Le Malaimant paru aux Éditions l’Interligne. Ce qu’en a pensé le Jury : On se laisse aisément bercer par cette prose poétique, riche et imagée. Plus qu’un roman, c’est une douce symphonie jouée sur des notes enchanteresses. On est captivé de bout en bout par les mots, les phrases, les paragraphes de ce récit, qui se situe entre l’épopée et l’ode au rêve, à l’amour, à l’amitié et à l’écriture.

 

 

Détails

Date :
26 février 2023
Heure :
13 h 00 min - 13 h 45 min
Prix :
Gratuit
Catégorie d’Évènement:
Site Web :
https://slo.qc.ca/

Lieu

Scène Jacques-Poirier – Salon du livre de l’Outaouais
50 Bd Maisonneuve
Gatineau, Québec J8X 4H4 Canada
Site Web :
https://slo.qc.ca/

Organisateur

AAOF